Bannière Editions de la Châtaigneraie

Un livre pour vous !

Dans notre catalogue

B-Watch. L’ombre des rêves

18,00

2054. Une montre pour sauver notre civilisation, une montre pour hypnotiser un peuple. Au lendemain d’une extinction planétaire déjouée, la Terre s’est laissé bercer par l’invention du géant informatique Néo : la B-WATCH. Joan MARX, brillante et séduisante journaliste à scandale, est accro à la vérité. Que cache cette montre ? Que taisent les gouvernements ? Entre macabres disparitions, sectes et trahisons, Joan mettra bien plus que sa vie en jeu. Une quête de vérité qui la projettera dans les bras de son créateur, Jack PRICE. L’amour la protègera-t-elle des dangers de ce monde et d’elle-même ? Parce qu’il y a des vérités plus néfastes que le mensonge. Parce que se souvenir peut se révéler plus dangereux que d’oublier. Parce que le savoir s’avérera plus angoissant que l’ignorance. À trop creuser vous déterrerez ce qui n’aurait jamais dû être réveillé.

ISBN : 978-2-49-1046-10-1 Collection:
Poids 610 g
Dimensions 24 × 15.5 × 2.9 cm
Série

Science-Fiction

Raïssa Kouadio

Née à Limoges, adoptée par Aurillac et d’origine ivoirienne, ses horizons différents ont attisé sa curiosité et son envie de communiquer. Râleuse, la tête sur les épaules sinon elle l’aurait déjà perdue, paumée mais bien entourée, convaincue parfois convaincante, elle dispose d’un avis tranché sur tout (surtout quand on ne le lui demande pas). Cette conseillère bancaire a décidé de s’évader avec les mots.

Extrait

Huit. Compter est tout ce qu’il me reste. Compter le nombre de fois où je m’assoupis. Compter pour rester lucide. Un jour, deux jours, une semaine, je flotte hors du temps. A tâtons, je devine le ciment des quatre murs. Cette pièce, de quelques mètres carrés, me semble sans fond. Piégée au milieu de nulle part, personne ne saura me trouver, personne ne pourra me sauver.

L’impeccable chignon solidement ficelé à mon arrivée pend tel un misérable appendice le long de mon épaule. Je dois être pâle comme la mort si on en croit la blancheur de mes jambes inertes dévoilées par un trait de lumière qui perce au coin de ces murs gris. Mes pieds, tout aussi exposés à l’impudeur, sont souillés de poussière. Je les attire près de moi, comprimant ma poitrine jusqu’à m’en couper le souffle

Le temps passe à une allure folle, ou s’est-il arrêté ? Seules mes idées fusent, bondissantes, sans entrave, libres d’explorer les contrées les plus abjectes. Plus elles s’enfoncent, plus elles s’émancipent, s’autorisant des réflexions interdites, dérangeantes, révélatrices.

Il me faut garder une trace. Cette volonté devient oppressante. Je dois saisir ces vérités qui gravitent autour de moi. Notre raison d’exister ne se limiterait-elle qu’à ça ? Communiquer ? Au fond de ce cachot c’est elle qui me ranime. Laisser une trace, je crois que c’est indissociable du genre humain. Depuis son génome, papyrus atomique porteur de milliers d’années d’histoire, l’ADN creuse sa race.

Je frotte mes doigts sur le sol rugueux, les imprègne de débris. Le mouvement répété adoucit la matière, à moins que ce ne soit ma peau qui s’émousse, rendant le contact plus agréable. Je n’ose imaginer le tableau humiliant que j’interprète à quatre pattes dans le noir, tête levée, yeux plissés, cherchant à stimuler mes sens. Ma paume moite roule sur un caillou qui, sous mon poids, transperce ma peau. Voilà mon attrape-rêve.

18 juin 2055, ici commencent les indicibles gravures de Joan MARX.

Collection Lignes parallèles
Type Livre broché
Année de parution 2019
Nombre de pages 390
Poids 610 g
Dimensions 24 x 15.5 cm
Logo Editions de la Châtaigneraie MF
26 rue de la Coste 15000 Aurillac (33) 06.83.26.27.10 contact@editions-de-la-chataigneraie.com
Réseaux sociaux