Dominique Bourgeon

Auteur

Dominique Bourgeon

Sociologue, ancien directeur de collection (Ed. Lamarre), Dominique Bourgeon a écrit deux ouvrages professionnels sur des problématiques hospitalières, dirigé et co-dirigé une dizaine de livres sur les mêmes thématiques et participé à plusieurs ouvrages de sociologie (Ed. La Découverte), avant de publier ses premiers romans, La Malédiction de Kammerer (Ed. In Octavo, 2015) et Coups de folie (Ed. Lajouanie, 2020).

Scrutant les actes et la personnalité de ses protagonistes au filtre de son regard de sociologue, il explore dans Le Djinn aux mains rouges les thèmes de la folie et de la solitude. Il croise les trajectoires d’assassins et de pervers, les tisse et les démêle avec l’idée centrale qu’un fou peut toujours en cacher un autre.

Site web :

Réseaux sociaux :

Questionnaire de la Châtaigneraie

Qui êtes-vous Dominique Bourgeon ?

Un sombre individu qui mijote des histoires de meurtres tout en ne supportant pas de voir une quelconque créature, humaine ou animale, souffrir d'une façon ou d'une autre...

Et que souhaiteriez-vous être ?

Un esprit libéré de toute contrainte, capable de voyager partout dans le monde et à travers l'histoire...

Pourquoi écrivez-vous au lieu de vous adonner au tricot ?

Par plaisir d'abord, le plaisir de jouer avec des mots puis celui d'animer des personnages, de conter une histoire.

Mais au fait, à part écrire, avez-vous un métier ?

J'ai travaillé pendant quarante ans dans le milieu hospitalier. Un univers non dénué de violence et de pouvoir. Sinon, je suis sociologue de formation.

Quel est le mot que vous préférez ?

Des mots qui sonnent bien à mes oreilles comme celui de libellule...

Quel est le mot que vous détestez ?

Ceux qui me qualifieraient d'une quelconque façon !

Et si vous étiez une langue ?

L'italien, sans hésitation. Cette langue chante et regorge de soleil.

Aujourd'hui, quel livre voudriez-vous relire ?

Les livres que je lisais à 10 ou 12 ans : les aventures d'Arsène Lupin !

Avouez-nous l'une de vos mauvaises habitudes !

Je suis un râleur impénitent !

Et l'un de vos petits plaisirs...

Les pâtisseries !

Donnez-nous envie de vous lire !

Partez avec moi explorez les confins du mal, ces lieux et ces instants où les hommes se perdent... La majorité de l'espèce humaine est belle car vivre en sachant que nous allons mourir réclame l'admiration. Le challenge est terrible. Nous nous en sortons bien mais souvent, pour ma part et peut-être pour me rassurer, j'ai besoin d'interroger ceux qui sombrent ou qui se débattent dans des histoires susceptibles de les emporter. Rien de plus admirable qu'une créature fragile qui parvient à surpasser son destin ! Souvent, j'interroge cette idée à travers mes personnages féminins. Je fais le pari que plus le contexte est sombre, plus la beauté des personnages resplendit. Alors ? J'écris des romans noirs ? Oui, mais pas seulement... Venez avec moi apprécier les frontières du mal.

Et pour finir, quelle est votre devise ?

Écrire et sourire au fil des pages.

Logo Editions de la Châtaigneraie MF
26 rue de la Coste 15000 Aurillac (33) 06.83.26.27.10 editionschataigneraie@gmail.com
Réseaux sociaux